Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Saint-Nazaire Vente de STX : l’Etat actionnaire à la manoeuvre

0 10.06.2014 19:49
Les élus ont échangé pendant plus d'une heure sur l'avenir du chantier naval.

Les élus ont échangé pendant plus d'une heure sur l'avenir du chantier naval.

PO-NB

Une délégation d’élus locaux conduite par le 1er vice-président de la Région Christophe Clergeau a été reçue ce midi par le ministre de l’Economie Arnaud Montebourg pour évoquer l’avenir du chantier STX. Lors de cette table ronde, le ministre a assuré aux élus que rien ne se ferait sans l’aval de l’Etat alors que l’actionnaire coréen a officialisé la mise en vente de STX France. « Le Ministre a en premier lieu confirmé les intentions de la banque publique sud-coréenne, principal créancier du groupe STX, de céder la branche européenne d’ici la fin de l’année 2014 », ont indiqué les élus dans un communiqué, « Il nous a ensuite confirmé que l’Etat serait un acteur incontournable dans le scenario qui prévaudra, qu’il s’agisse d’éviter une prise de contrôle à visée agressive ou de favoriser l’entrée au capital d’un ou de plusieurs actionnaires industriels stables, si possible impliqués dans la navale et les énergies renouvelables afin de transformer la cession annoncée du chantier de Saint-Nazaire en opportunité».

Selon le vice-président de la Région, le ministre a fait état de « contacts », mais « il n’y a pas à ce jour de piste identifiée pour un projet sérieux ».
Le ministre a assuré aux élus qu’ils seraient informés « dès qu’une piste sérieuse se préciserait ». Un rendez-vous a été pris en septembre pour faire le point sur l’avancement du dossier.

A lire demain mercredi dans Presse-Océan

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.