Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Vertou Eric Lamarre : "Le Sèvre et Loire Volley n'est pas mort"

1 26.11.2013 06:00
Vertou. Eric Lamarre : "Le Sèvre et Loire Volley n'est pas mort"

Vertou. Eric Lamarre : "Le Sèvre et Loire Volley n'est pas mort"

Photo Presse Océan - Nathalie Bourreau

D'anciens dirigeants du Sèvre et Loire Volley (SLOV) envisagent de contester la dissolution du club, votée lors d'une assemblée générale extraordinaire fin août.

Le club croulait sous les dettes, malgré une belle réussite sur le plan sportif. L'équipe première jouait en Nationale 2. "Le SLOV n'est pas mort", défend Eric Lamarre, ex-entraîneur du club.

Dossier à lire ce mardi 26 novembre dans l'édition Sud Loire de Presse Océan.

Commentaires (1)

slov
michel.lamarre.509 mar, 26/11/2013 - 19:54

Le club ne "croulait pas sous les dettes" , si la mairie avait versé la subvention votée,inférieure aux subventions classiques des clubs de ce niveau, soit 25000 euros, le SLOV serait aujourd'hui en N1 et serait le club sportif leader de la cité.
Plutôt que de vouloir aider des responsables du club, certes peu familiarisés avec la gestion, mais sportivement compétents, la mairie s'est comportée en adversaire et non pas en partenaire et a détruit un club qui en 3 ans est passé de la régionale 1 à la nationale 2, ce qui demeure sportivement parlant un exploit évident..
Mais la vocation sportive de Vertou,c' est peut -être, le loisir d'abord.

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.