Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Vigneux-de-Bretagne Vers une expulsion à la ferme de Saint-Jean du Tertre ?

1 22.04.2014 10:34
Les occupants ont donné ce matin une conférence de presse à la ferme de Saint-Jean-du-Tertre.

Les occupants ont donné ce matin une conférence de presse à la ferme de Saint-Jean-du-Tertre.

PO/Sophie Trebern

"La ferme de Saint Jean du Tertre à Vigneux de Bretagne sur la zone d’aménagement différé a été quittée par ses occupants légaux le 14 avril au matin. Le nouveau propriétaire, AGO, a mis en place immédiatement une simple sécurisation des bâtiments" indique la préfecture de Loire-Atlantique dans un communiqué daté de ce matin.

"Cela n’a pas empêché que la ferme soit investie par effraction l’après-midi même par des opposants à l’aéroport et le chemin d’accès bloqué par un tracteur et une remorque. Un courrier recommandé était posté immédiatement par deux occupants pour y « élire domicile », et se mettre juridiquement à l’abri d’une expulsion en flagrant délit."

La préfecture poursuit : "L’État et le concessionnaire AGO ont introduit en conséquence une requête d’heure à heure pour obtenir du tribunal de grande instance une décision d’expulsion des occupants illégaux. Le jugement sera rendu aujourd’hui."

"Cette procédure n’a donc aucun rapport avec le début des travaux de l’aéroport, qui attendent l’épuisement des contentieux en cours comme l’ont successivement indiqué le Premier ministre le 28 février et la ministre de l’écologie, du développement durable et de l’énergie le 2 avril. Mais elles traduisent l’exigence de symétrie dans l’état de droit. Le report des travaux ne donne pas l’impunité pour des agissements qui relèvent de la délinquance de droit commun.

L’objection par les occupants illégaux du maintien d’une pratique agricole sur le site de la maison de Saint jean du Tertre est fallacieuse. Toutes les terres entourant ces bâtiments ont été confiées gracieusement par le concessionnaire AGO à des exploitants dans le cadre d’une convention d’usage. Il n’y a donc pas d’interruption d’exploitation. Il n’existe pas de disponibilité foncière agricole sur le secteur, sauf à ce que les opposants interdisent l’accès de ces exploitants légaux à leurs terres."

Plus d'informations dans la journée.

 

Commentaires (1)

Une piste planétaire en soucoupaeroport, rouge, noire, verte?
CYRANO mar, 22/04/2014 - 13:14

Elle soucoupovorte de " la soupe aux choux de Bruxelles" et des tonnes de papiers recyclables d'écogestes administratifs de lois illisibles et contradictoires. Ceux récupérés dans les poubelles nantaises. Une étrange créature avec une sorte de scaphandre POnautes en coquille d'escargots hermaphrodites annonce le pour ou contre des posts du futur sujet. Le plaisir solitaire va débattre de la bite d'aviation et du plancher des vaches bios du mariage pour tous! Celles du raté d'un couloir aérien de toutes les vacheries anarchistes? Je quitte , la créature s'approche vers le bois massacré de langue en décibels. Bref! " MAI - SON" de tolérance ou "la Ferme"? CYRANO " Faire ailleurs" du cycle de la CHAUCIDOU, d'un massacre urbain Nantais!

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.