Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Viticulture Les vins de Nantes veulent soigner leur image

0 18.02.2016 09:30
Les responsables de la FVN devant le château de la Frémoire, à Vertou

Les responsables de la FVN devant le château de la Frémoire, à Vertou

Depuis le 1er janvier, la Fédération des vins de Nantes (FVN) a repris la main sur la communication autour de ses trois AOC (muscadet, gros plant, côteau d’Ancenis), jusqu’ici assurée par Interloire, chargée de promouvoir l’ensemble des vins de Loire.
L’idée : mieux valoriser les vins du terroir, en mettant davantage en avant le savoir-faire des vignerons et la richesse du vignoble nantais. « Interloire va se recentrer sur l’export et l’œnotourisme à l’échelle du val de Loire. Nous, nous allons nous concentrer sur nos propres appellations », résume Olivier Martin, porte-parole de la FVN, en charge de la communication.
Première piste de travail, l’amélioration de l’image de marque des vins nantais, encore trop souvent perçus comme des « petits vins », malgré les gros progrès accomplis ces dernières années. « Le muscadet jouit d’une très grande notoriété mais ça reste encore un vin qu’on hésite à offrir », reconnaît Joël Forgeau, président de l’organisme de défense et de gestion (OGD) de l’appellation.

A la reconquête des Nantais

En attendant de voir plus large, la FVN va cibler en priorité la clientèle locale. Une réflexion est en cours pour trouver un nouveau pied-à-terre pour la Maison des vins de Nantes, fermée en novembre dernier. Parmi les pistes évoquées, celle du Grand Restaurant du Voyage à Nantes, qui doit ouvrir en 2018 sur l’île de Nantes.
Un travail a aussi été lancé avec Les Tables de Nantes « pour faire en sorte que les vins nantais soient servis dans tous les bons restaurants de la ville », explique Jean-Michel Morille, président de l’ODG gros plant. À plus court terme, la FVN a renouvelé ses partenariats avec le Hellfest et le Zénith pour y promouvoir les vins du terroir.
Également en projet, l’ouverture au grand public du superbe château de la Frémoire, à Vertou, siège de la fédération, qui a vocation à devenir « un pôle œno-touristique d’excellence », avec une scénographie signée Jean Blaise, le patron du VAN.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.