Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Vol Nantes-Nice Un pilote explique les dangers des vents cisaillants

0 27.08.2014 14:33
Paul Thévenon-Rousseau.

Paul Thévenon-Rousseau.

Air France

Paul Thévenon-Rousseau, commandant de bord et porte-parole des opérations aériennes d'Air France, explique les conditions météo et les manœuvres effectuées samedi par le pilote de l’A320 du vol AF 7889 Nantes-Nice. L'avion avait été dans l'impossibilité d'atterrir à deux reprises à cause de vents cisaillants, créant un émoi certain chez les passagers.


Presse Océan : Pouvez-vous expliquer le phénomène du cisaillement de vent ?
Paul Thévenon-Rousseau : « Généralement, les vents varient peu en vitesse et en direction. Il suffit de regarder une manche à air. C’est assez stable. Mais il existe des vents tournoyants. C’est un phénomène de basse couche, sous les 1 000 pieds. Les avions en approche peuvent y être confrontés, comme samedi. Le phénomène est connu et fréquent dans la baie de Nice »

En quoi est-ce dangereux ?
« L’atterrissage se fait toujours avec un vent de face, pour une question de portance. Mais si on passe de 15 nœuds de vent de face à 10 nœuds de vent arrière en quelques secondes, ça fait un différentiel de 25 nœuds. La portance n’est plus du tout la même. Tous nos avions sont équipés d’un détecteur de cisaillement de vent effectif et d’un système de prédiction d’un cisaillement de vent devant l’avion ».


Que se passe-t-il lorsqu’un cisaillement est détecté ?
« Une alerte sonore dite « windshear » retentit. Elle ne souffre aucune discussion... ».

L'intégralité de l'interview est à retrouver dans Presse Océan ce mercredi

 

La panique à bord

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.