Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Notre-Dame-des-Landes ZAD : cinq espèces protégées « oubliées »

7 07.01.2016 17:17
  • NATHALIE BOURREAU

    LE COLLECTIF DES NATURALISTES DE NDDL ONT DECOUVERT 5 ESPÈCES PROTÉGÉES

  • NATHALIE BOURREAU

    Fabrice Nicolino, journaliste rescapé de l'attentat contre Charlie Hebdo, a participé à la création du collectif

  • NATHALIE BOURREAU

    LE COLLECTIF DES NATURALISTES DE NDDL ONT DECOUVERT 5 ESPÈCES PROTÉGÉES

  • NATHALIE BOURREAU

    La sibthorpie d’Europe

  • Extérieur

    le triton de blasius

  • Extérieur

    L'Herbe de Saint-Roch ou Pulicaire annuelle ou Pulicaire vulgaire

  • Extérieur

    La Cicendie naine ou Éxacule nain ou Cicendie fluette (Exaculum pusillum)

Trois plantes (la sibthorpie d’Europe, la pulicaire commune, la cicendie naine) un amphibien, le triton de Blasius et un mammifère, le crossope aquatique. Voilà les cinq espèces identifiées dans la ZAD par le collectif des Naturalistes en lutte. Elles bénéficient de mesures de protection mais n’ont pas été prises en compte dans les dossiers réglementaires. « La zone a été mal étudiée. Ces espèces n’ont été ni recherchées, ni observées par les bureaux d’études. En conséquence il n’y a eu aucune demande de dérogation pour leur destruction », assure Philippe, un ingénieur écologue. « Il faut donc rouvrir la procédure et réévaluer le projet », indique le juriste Romain Ecorchard.
Mener les études de terrain, constituer un dossier, recueillir l’avis du Conseil National de la Protection de la Nature et signer un arrêté prendrait au bas mot un an. Puis cet arrêté, comme les autres, serait contesté. Un nouveau front juridique s’ouvre-t-il ? La préfecture ne fait aucun commentaire.


« Ce n’est pas un milieu banal »


Pour les Naturalistes en lutte, les inventaires menés depuis 2013, montrent la grande richesse de la Zad, paradoxalement protégée par le projet d’aéroport. « Il n’y a pas eu de remembrement. C’est resté un bocage avec un maillage serré. Les haies et talus datent du XVIIIe s. Ce n’est pas un milieu banal », insiste le naturaliste Frédéric Touzalin. « Ce site est d’une richesse comparable à une zone Natura 2000. Si elle n’est pas classée, c’est pour des raisons politique », ajoute le botaniste Jean-Marie Dréan. Selon les naturalistes en lutte, la Zad compte 11 habitats d’intérêts communautaires, contre 6 à Grand-Lieu, 12 en Grande Brière et marais de Donges. Et quatorze espèces animales sont inscrites à l’annexe 2 de la directive Habitat. « Il y a certes des espèces banales mais pas que. Nous avons notamment découvert plusieurs dizaines d’espèces nouvelles pour le département et pour la région, et même cinq qui n’avaient jamais été répertoriées en France. »

Le projet d'aéroport prévoit des mesures de compensations. «C'est du pur marketing », dénoncent les naturalistes. «Parmi les 1500 espèces inventoriées, 130 sont protégées et seuls quelques individus de trois espèces seraient déplacés.» 

 

Fabrice Nicolino sur le terrain


Fabrice Nicolino, rescapé de la tuerie du 7 janvier 2015 dans les locaux de Charlie Hebdo, a tenu a saluer le travail mené par le collectif des Naturalistes en lutte dont il a participé à la création. « En janvier 2013, 200 bénévoles sont allés dans les mares faire les relevés. C’est un modèle. Cela dynamite le monopole de l’expertise technique. Des gens se sont réunis avec leur savoir et démontrent scientifiquement que les bureaux d’études ont failli», soulignait le journaliste spécialiste des questions environnementales qui avait été gravement blessé aux jambes dans l’attentat contre l'hebdomadaire satirique.


Mathieu Gibet
Vidéo Nathalie Bourreau

Commentaires (7)

Un travail de cochon comme dirait l'autre !
Cyril ven, 08/01/2016 - 10:10

Celles et ceux qui ont fait les inventaires des espèces protégées sur la ZAD il y a quelques années ont travaillé comme des cochons !

ça ne mérite qu'une chose : un licenciement pour faute grave !

Evidemment que Rufus comme l'association les "zèles" pour l'Ouest censée regrouper des entreprises de la région (sic !) ment à propos de Jean-Marie Pelt : c'est le propre du FN notamment de Marine de détourner les propos d'un des plus grands naturalistes.

Merci fgravouil de remettre en place certains !

Au passage, PO a bien publié des articles sur les pros aéroports mais comme la plupart des pros aéroports ne savent pas lire...

Vive les soixante huitards! En réponse à dids 123
fgravouil ven, 08/01/2016 - 01:52

Encore une phrase dégradante et discriminante "ces pauvres soixante huitards", c'est intolérable de se contenter de ce genres d'arguments décadents et discriminants (idéologiquement) à l'égard du sujet de l''aéroport. N'y a-t-il pas plus d'arguments spécialisés, à la hauteur du travail engagé et de grande valeur fourni par ces spécialistes professionnels et bénévoles, concernant l'enjeu qui est en cours? Les propos décadents des pro-aéroports favorisent le rejet de l'autre et marche violemment sur l'intérêt commun de la sauvegarde des zones humides, des terres agricoles, de la réduction des dépenses publiques, de la lutte contre les privatisations des services publics, à grand coup d'autoritarisme et de violences engagées et perpétrées par les politiques spéculateurs au service du secteur privé qui ne bénéficie qu'aux actionnaires à base de subventions d'argent public.
STOP A LA MISÈRE CULTURELLE ET IDÉOLOGIQUE DE CES PARTISANS DE L'INDIVIDUALISME INÉGALITAIRE ET VIOLENT. Non à l'aéroport de Notre-Dame des Landes, Oui à la défense de la nature et de l'humanité qui en découle.

...
vincentbzh ven, 08/01/2016 - 01:20

Presse O qui passe son temps à publier des articles sur les anti NDDL.

C'est bon nous avons compris...

En gros il suffit de faire des pseudo conférence de presse et d'inviter la presse pour avoir un article... Trop facile...

Le rôle des journalistes est de faire le tri...

Les lecteurs vont sérieusement commencer à penser que Presse O est anti NDDL...

PO nous ressert "les Naturalistes en lutte" contreNDDL . Lol !
Rufus ven, 08/01/2016 - 01:01

Po a déjà plusieurs fois relayé leurs thèses de soit disant Spécialistes, qui travaillent essentiellement avec des bénévoles sans qualification aucune.
Sur leur site , c'est vérifiable, ces fameux Naturalistes se gaussent du fait qu'Emmanuel Valls a avancé dans son argumentaire que les avions pour approcher l'actuel aéroport survolent 3 sites Natura 2000 ; eux n'en trouvent que deux et regrettent que la ZAD ne soit pas classée.
Désolé , Messieurs les spécialistes il y en a bien trois ! A vous de chercher ce qui manque à votre culture de "Naturaliste en lutte " . Moi je classerais bien les Marais de Couëron , ceux de JJ Audubon comme 4ème site Natura 2000 plutôt que la ZAD.
Leur chef de file , Loïc Marion, ( enseignant à ... Rennes !!! Tiens donc ! ) déjà cité dans les colonnes de PO comme LE Spécialiste du lac de Grand lieu ' Si si ça existe " chercheur au CNRS (rappelons qu'il y a 11 500 chercheurs au CNRS ) s'est fendu d'un courrier un peu ridicule au Premier Ministre pour expliquer qu"en tant que grand ornithologue très reconnu , lui, pense que les oiseaux du lac de Grand lieu ne souffraient absolument pas du passage des avions dans le couloir d'approche de l'actuel aéroport sauf lors des approches exceptionnelles du Concorde !!!***???***?
Ce Spécialiste a du mal digérer les argumentaires que lui ont fourni l'ACIPA et Françoise Verchère !
Mais Messieurs et Mesdames les journalistes de PO ... C'est quoi ces Spécialistes ? Pourquoi n'avez vous jamais relayé l'avis de vrais Spécialistes comme JM Pelt Botaniste et écologue mondialement reconnu Président de l'Institut Européen d'Ecologie malheureusement récemment décédé ?
Non, vous préférez nous gaver d'articles sur l'avis de ces charlatans en lutte qui vont avec les opposants dépités et minoritaires lors du dernier scrutin qui vont vous organiser une belle kermesse où vous ferez de belles photos , de belles vidéos de beaux papiers croustillant sur le media évènement que vous avez préparé en connivence avec eux . Vous aurez droit au moins à une galette saucisse gratuite !

La voilà la réponse de Jean-Marie PELT.... RUFUS vous mentez!
fgravouil ven, 08/01/2016 - 01:47

En réponse à Rufus - PO nous ressert "les Naturalistes en lutte" contreNDDL . Lol !

Ce n'est pas honorable et respectueux à l'égard de Jean-Marie PELT. Ce n'est pas respectueux de faire parler les morts quand on détourne leurs propos.
Jean-Marie PELT a écrit un démenti très explicatif sur le détournement de ses propos par les pro-aéroports le 31 juillet 2015.
Voici son message et le lien qui prouve l'authenticité de son discours concernant l'aéroport de Notre-Dame des Landes auquel il se dit "très hostile". Votre attitude mensongère rappelle la posture continuelle des partisans de l'aéroport de Notre-Dame des Landes: LE MENSONGE et la DÉSINFORMATION.
Voici le texte et son lien: https://www.facebook.com/jeanmarie.pelt/posts/1648035212075561
"Rodemack, 31 juillet 2015
L'Association "Les Ailes pour l'Ouest" déforme mes propos et suggère que je soutiendrais le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Il n'en est rien.
Lors de ma venue à Grand-Lieu en décembre 2014, j'ai dit que j'ai rarement vu une zone humide de la qualité de Grand-Lieu et une biodiversité d'une telle richesse.
Au cours de cette visite, je n'ai pas vu que l'aéroport existant à Nantes était à 4 kilomètres au nord du Lac.
Aujourd'hui l'Association "Les Ailes pour l'Ouest" favorable à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes utilise abusivement mes propos sur Grand-Lieu via un tract, leur site internet et les réseaux sociaux pour défendre le déménagement d'un aéroport dont le lac ne semble pas souffrir.
Moi-même, le jour de ma visite, je n'ai pas aperçu d'avions.
Le Docteur Loïc Marion, Chercheur au CNRS et Directeur de la Réserve Naturelle du lac pendant plus de 20 ans jusqu'en 2007, avait d'ailleurs lui-même affirmé que "les avions ne gênent nullement la faune de la réserve naturelle".
Il a par ailleurs mis en garde contre le déménagement de l'aéroport qui représenterait "une menace environnementale considérable pour tous les terrains entre la piste et le lac qui bénéficient actuellement d'une interdiction ou limitation drastique des constructions."
Les aéroports sont des infrastructures responsables de fortes nuisances en terme de bruit, de pollution et d'émissions de CO2.
Le projet de Notre-Dame-des-Landes est symptomatique du bétonnage continu des campagnes, des milliers d'hectares de plaines, des terres fertiles et de paysages transformés chaque jour au détriment des terres agricoles. Cet appétit pour le gigantisme doit cesser.
C'est pourquoi je suis très hostile au projet de Notre-Dame-des-Landes.
Jean-Marie Pelt"

ARRÊTEZ vos balivernes Mr RUFUS!

La voilà la réponse de Jean-Marie PELT.... RUFUS vous mentez!
fgravouil ven, 08/01/2016 - 01:47

En réponse à Rufus - PO nous ressert "les Naturalistes en lutte" contreNDDL . Lol !

Ce n'est pas honorable et respectueux à l'égard de Jean-Marie PELT. Ce n'est pas respectueux de faire parler les morts quand on détourne leurs propos.
Jean-Marie PELT a écrit un démenti très explicatif sur le détournement de ses propos par les pro-aéroports le 31 juillet 2015.
Voici son message et le lien qui prouve l'authenticité de son discours concernant l'aéroport de Notre-Dame des Landes auquel il se dit "très hostile". Votre attitude mensongère rappelle la posture continuelle des partisans de l'aéroport de Notre-Dame des Landes: LE MENSONGE et la DÉSINFORMATION.
Voici le texte et son lien: https://www.facebook.com/jeanmarie.pelt/posts/1648035212075561
"Rodemack, 31 juillet 2015
L'Association "Les Ailes pour l'Ouest" déforme mes propos et suggère que je soutiendrais le projet d'aéroport de Notre-Dame-des-Landes. Il n'en est rien.
Lors de ma venue à Grand-Lieu en décembre 2014, j'ai dit que j'ai rarement vu une zone humide de la qualité de Grand-Lieu et une biodiversité d'une telle richesse.
Au cours de cette visite, je n'ai pas vu que l'aéroport existant à Nantes était à 4 kilomètres au nord du Lac.
Aujourd'hui l'Association "Les Ailes pour l'Ouest" favorable à la construction de l'aéroport de Notre-Dame-des-Landes utilise abusivement mes propos sur Grand-Lieu via un tract, leur site internet et les réseaux sociaux pour défendre le déménagement d'un aéroport dont le lac ne semble pas souffrir.
Moi-même, le jour de ma visite, je n'ai pas aperçu d'avions.
Le Docteur Loïc Marion, Chercheur au CNRS et Directeur de la Réserve Naturelle du lac pendant plus de 20 ans jusqu'en 2007, avait d'ailleurs lui-même affirmé que "les avions ne gênent nullement la faune de la réserve naturelle".
Il a par ailleurs mis en garde contre le déménagement de l'aéroport qui représenterait "une menace environnementale considérable pour tous les terrains entre la piste et le lac qui bénéficient actuellement d'une interdiction ou limitation drastique des constructions."
Les aéroports sont des infrastructures responsables de fortes nuisances en terme de bruit, de pollution et d'émissions de CO2.
Le projet de Notre-Dame-des-Landes est symptomatique du bétonnage continu des campagnes, des milliers d'hectares de plaines, des terres fertiles et de paysages transformés chaque jour au détriment des terres agricoles. Cet appétit pour le gigantisme doit cesser.
C'est pourquoi je suis très hostile au projet de Notre-Dame-des-Landes.
Jean-Marie Pelt"

ARRÊTEZ vos balivernes Mr RUFUS!

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.