Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

10 ans de Zénith Le réseau Zénith en France, un écosystème unique au monde

0 15.12.2016 06:47
Les Zénith se caractérisent par une architecture originale et chaque fois différ

Les Zénith se caractérisent par une architecture originale et chaque fois différente.

Les Zénith en France forment désormais un réseau. S'ils se ressemblent fortement, du fait d'un cahier des charges commun, ils ont aussi leurs différences, notamment en matière d'état d'esprit.


À l’occasion du dixième anniversaire du Zénith Nantes métropole, des étudiants d’Audencia SciencesCom ont travaillé sur ce qui fait le succès de la structure culturelle depuis son inauguration le 2 décembre 2006. Des insolites, des dates clés, des témoignages,… Retrouvez chaque jour sur notre site internet ces reportages qui vous emmènent dans les coulisses du Zénith.


Dix-sept. C’est le nombre de Zénith en France en 2016. Il en existe au moins un par région métropolitaine, excepté dans deux : la Corse et la Bretagne. Contrairement aux autres formes du spectacle vivant (théâtre, musique classique, danse, opéra…), le secteur des musiques actuelles et des variétés a fait l’objet d’une reconnaissance plus récente par les pouvoirs publics. Le réseau Zénith s’est alors développé en continu selon une volonté d’adapter l’écosystème des équipements culturels aux nouveaux besoins du monde du spectacle.*

La force d’un réseau

Comme pour le Zénith de Paris, les salles construites ensuite ont connu un large succès, en particulier dans les grandes agglomérations. Après Paris en 1984 et Montpellier deux ans plus tard, les années 1990 verront sortir de terre pas moins de sept Zénith en 7 ans. D’abord à Toulon en 1992, puis successivement à Pau, Nancy, Caen, Lille, Orléans et jusqu’à Toulouse en 1999. A partir des années 2000, toutes les grandes villes veulent un Zénith, et les inaugurations s’enchaînent. À commencer par Rouen en 2001, suivi de Clermont-Ferrand en 2003, puis successivement Dijon, Nantes, et Limoges en 2005, 2006 et 2007. L’année 2008 a été particulièrement importante puisque marquée par la construction de trois Zénith, à Amiens, Saint-Étienne et enfin Strasbourg, qui possède d’ailleurs la plus grande capacité d’accueil avec 12 079 places.

A titre comparatif, trois Zénith sont équipés du minimum de 6000 places exigé par le cahier des charges : ceux de Nancy, Amiens et Limoges. Ce réseau balaye donc une bonne partie du territoire français métropolitain, mais d’autres projets sont aujourd’hui à l’étude, notamment dans les territoires d’Outre-Mer. Un nouveau Zénith devait même voir le jour à Saint-Denis à La Réunion, mais a finalement été abandonné en 2014, en raison du manque à gagner financier qui allait en découler. Bien que différents les uns des autres, les Zénith n’en constituent pas moins un réseau puissant et dynamique, et représentent tous de belles réussites architecturales, fonctionnelles, économiques, et renforcent l’attractivité des territoires.

D’un zénith à l’autre

Les Zénith de France ont aussi des différences  : budget, zone démographique, relations entre collectivités territoriales et pouvoirs publics… On relève aussi des points de divergence entre les Zénith en ce qui concerne leurs exploitants. Certains se revendiquent plus comme acteurs économiques en affirmant privilégier la rentabilité des structures, comme Aurélien Binder, directeur du Zénith de Lille, qui avait suscité de vives réactions en avançant ces arguments. A contrario, d’autres villes revendiquent la fonction de tremplin culturel de leur Zénith, à l’instar de Montpellier, Strasbourg, Dijon et Nancy, qui exercent une politique culturelle et des choix de gestion bien marqués en faveur de la diffusion et de l’accès à la culture.

De plus, l’hétérogénéité de la présence des Zénith sur le territoire pose un problème de concurrence notable. Certains sont moins attractifs que d’autres. Ils sont alors mis à l’écart des tournées importantes qui accueillent les spectacles de forte notoriété, générateurs de ressources. Ces structures se retrouvent alors en difficulté financière, face aux coûts élevés de leur exploitation. En dehors de cela, l’une des principales caractéristiques qui rend un Zénith unique est son design. En effet, chaque équipe fait appel à un architecte, ce qui amène un réel acte de création artistique.

Nouvelles structures : complémentarité ou concurrence ?

Aujourd’hui de nouvelles enceintes de grandes capacités ont vu le jour où sont en projet : les Arena. Font-elles l’objet d’un réel besoin, en venant compléter la force du réseau Zénith ? Ou bien les concurrencent-elles directement ? La différence fondamentale se trouve être la scénographie. Dans les Arena, la scène est centrée car adaptée au sport. Alors que dans les Zénith, construits pour le spectacle, le public est en face de la scène. Les enjeux qui entrent dans le choix de la structure sont ici d’ordre politique, géographique et financier. En effet, certaines agglomérations ne possèdent pas les ressources nécessaires à la construction d’un Zénith. Comme en Bretagne, où les projets de construction ont été remplacé par la construction d’une Arena, salle modulable multifonction à moindre capacité.

La réduction des financements publics par l’Etat a en effet poussé de nombreuses villes à choisir ce nouveau type de salle moins coûteuses. Le programme « Arena 2015 » prévoit d’ailleurs la construction de 13 grandes salles multifonction entre 2010 et 2017. Ces alternatives viennent donc enrichir et compléter le réseau français de salles de spectacles, dans des zones parfois dépourvues de structures.

Différents dans leurs formes mais communs dans leurs objectifs, les Zénith de France ont largement démontré leur intérêt tout au long de ces 30 dernières années, et font désormais partie intégrante du patrimoine culturel français. Selon Daniel Colling, acteur représentatif du milieu culturel, ils auraient même dopé l’économie du spectacle de 20 à 30% en 20 ans.

Des rumeurs de nouveaux projets circulent autour des territoires d’Outre-Mer, ce qui prouve la force du réseau. Mais face aux coûts élevés que soulève la construction et l’exploitation d’un Zénith, les Arena constituent de sérieuses alternatives et représentent peut-être l’avenir des nouvelles salles de spectacles en France.

 

Sources :

- site du comité national des variétés : https://www.cnv.fr/

- rapport de colloque : https://www.cnv.fr/sites/cnv.fr/files/documents/PDF/Actualite/LIVRET_ZENITH_v3.pdf

- site du zénith de Nantes : http://www.zenith-nantesmetropole.com/

Abonnement

Retrouvez toutes nos offres
à partir de 1€ par mois

Je m'abonne

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.