Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Zénith 10 ans Le Zénith de Nantes, un projet de longue date

0 14.12.2016 06:43
Lancée en 1994, l'idée d'un Zénith a mis 8 ans à être votée.

Lancée en 1994, l'idée d'un Zénith a mis 8 ans à être votée. (crédit : archives Presse Océan)

Le Zénith de Nantes Métropole a vu le jour il y a 10 ans. Pourtant Jean-Marc Ayrault souhaitait construire cette salle de spectacle depuis beaucoup plus longtemps. Il fallut attendre 2002 pour que les élus votent la construction, près de 10 ans après le lancement de l'idée.


À l’occasion du dixième anniversaire du Zénith Nantes métropole, des étudiants d’Audencia SciencesCom ont travaillé sur ce qui fait le succès de la structure culturelle depuis son inauguration le 2 décembre 2006. Des insolites, des dates clés, des témoignages,… Retrouvez chaque jour sur notre site internet ces reportages qui vous emmènent dans les coulisses du Zénith.


 

C'est en 1994, que Jean-Marc Ayrault, alors député-maire de Nantes, énonce son souhait : que Nantes ait une grande salle de spectacle. Il souhaitait ainsi une large capacité d'accueil, autant au niveau artistique que du côté des spectateurs. 12 ans plus tard c'est chose faite : « On peut dire que Nantes le voulait son Zénith ! Et bien nous l'avons fait, tous ensemble », dit Jean-Marc Ayrault lors de l'inauguration le 2 décembre 2006. Il va ainsi « compléter l'offre existante de salles de spectacles sur l'agglomération nantaise afin d'accueillir notamment les grandes tournées nationales et internationales ». Il pourra également « proposer des spectacles à destination d'un très large public ». Du groupe Rammstein, jusqu'à Justin Bieber.

Le projet fut long à se mettre en place. En cause des réticences notables, notamment des salles de concerts nantaise : une peur de voir leurs salles détruites, et de faire baisser leur fréquentation. Mais ce n'est pas la seule raison, un projet de cette envergure a nécessité une préparation en amont. En effet, trouver le lieux, les prestataires, a demandé du temps au Zénith pour ouvrir ses portes. Mais comme dirait Jean-Marc Ayrault, 10 ans plus tard « oui, c'était long, trop long. […] mais quelle est belle la récompense de cette patience ».

Sur une terre pleine d'histoire

C'est en 2002 que le projet est voté. De là, un long processus de réalisation commence. Premièrement, le lieu a été choisi à Saint Herblain, en bordure d'autoroute. C'est un élément du cahier des charges, afin d'être reconnu comme Zénith : ils doivent être en périphérie. Cela permet un accès fluide à la salle, et bien sûr, un large espace de construction. Ensuite, un concours est organisé pour sélectionner les maîtres d’oeuvres de la construction du Zénith. C'est l'Atelier d'Architecture Chaix & Morel associés qui remporte celui-ci en avril 2003. Il propose « une forme fluide ovale qui accueille les nombreux spectateurs ». Les architectes ont aussi réfléchi à la salle en terme d'insonorisation, tout est pensé pour que la qualité sonore soit la meilleure, d'où sa forme.

Avant le début des travaux, des fouilles archéologiques ont été réalisées et font remonter à la surface, 6 000 ans d'histoire. Nantes est connue pour ses nombreux vestiges, des ruines y sont régulièrement trouvées, celles du Zénith ne sont pas les seules. Ces éléments de plusieurs périodes historiques, montrent des traces d'agricultures remontant à 4 500 ans avant Jésus Christ, et à des habitations du Moyen-Âge. Les trouvailles ont été exposés à l'hiver 2005-2006, à la mairie de Saint Herblain. « Ce sont des vestiges importants, car ils sont parmi les premiers à avoir été retrouvés à Saint Herblain » disait le maire à l'époque. Désormais, les grosses pierres ont été évacuées, mais des photos et dessins ont été conservés. En avril 2005, la première pierre est posée, et le Zénith ouvre ses portes en décembre 2006.

La boucle est bouclée

Le premier concert de la salle de spectacle sera Placebo, le 4 décembre 2006. Une fois le Zénith construit, il ne restait plus qu'à le remplir, en mettre plein les yeux, et offrir des souvenirs. Pari réussi pour le directeur Denis Turmel : « le Zénith de Nantes est devenu la première salle de France hors Paris », en terme de fréquentation. En cette semaine anniversaire, le Zénith a d'ailleurs accueilli à nouveau le groupe Placebo, petit clin d’oeil, aux fans d'il y a 10 ans.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.