Bombardements de 1943 à Nantes : visionnez nos images d'archives [PHOTOS]

0 16.09.2013 11:27

Il y a 70 ans, les 16 et 23 septembre 1943, l’US Air Force déversait ses chapelets de bombes sur le centre-ville de Nantes. Le bilan humain et matériel est énorme.

Pendant un quart d’heure le 16 septembre 1943, les appareils de l’US Air Force déclenchent un véritable déluge de feu sur la ville et déversent 1 500 bombes. Le scénario se répète à deux reprises le jeudi 23 septembre avec plus de 1 000 bombes larguées. Le bilan de ces trois bombardements est terrible : 1 444 morts et 2 500 blessés. 700 immeubles sont totalement détruits, 1 300 irréparables et 2 000 à restaurer.

+Lire aussi : Nantes. Les bombardements de 1943 vus par le régime de Vichy
+Lire aussi : Nantes. Cérémonies en mémoire des bombardements de 1943
+Lire aussi : Nantes. Il y a 70 ans, Nantes touchée en plein coeur
+Lire aussi : Nantes. 70 ans après les bombardements, ils se retrouvent dans leur P'tit jardin

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

  • Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

    Photos Presse Océan - Dominique Bloyet

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.