Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Euro 2016 France - Irlande : la qualif ou le néant (15 heures)

0 26.06.2016 11:29
Les choses sérieuses commencent pour l'équipe de France, face à l'Irlande.

Les choses sérieuses commencent pour l'équipe de France, face à l'Irlande.

Photo Marie Delage

Face à l'Irlande ce dimanche, l'équipe de France n'a pas d'autre alternative que la qualification. Quitter son Euro dès les 8e de finale serait un véritable cataclysme.

Cette fois, c'est pour de vrai. Après la mise en jambes de la phase de poules, la France débute son Euro pour de bon ce dimanche, au Parc OL de Lyon, face à l'Irlande. Sans filet mais avec une énorme pression. Pas celle qui avait rendu plus lourdes les jambes des Bleus lors des deux premiers matchs face à la Roumanie et l'Albanie.

Non, la pression de ce dimanche est beaucoup plus importante, à la hauteur de l'événement auquel se préparent les Bleus depuis deux ans. Il n'y a pour eux qu'une seule alternative, la qualification.

Peu importe la manière, que le but victorieux soit inscrit en début de match, à la 120e ou au bout de la séance des tirs au but ; qu'il soit marqué par Dimitri Payet ou sur un contre-son-camp d'un Irlandais. Toujours faudra-t-il éviter, cette fois, d'incorporer une main dans la construction de l'action décisive.

Un contexte particulier

Car oui, la France n'avait pas assez de la "simple" tension d'un 8e de finale, il fallait aussi ajouter un peu de dramaturgie en présentant face à elle un adversaire avide de revanche. L'Irlande, que les Bleus n'ont plus joué depuis le 18 novembre 2009, match retour du barrage à la Coupe du monde 2010, avec au bout une qualification obtenue grâce à une main volontaire de Thierry Henry.

Depuis mercredi, ce souvenir a alimenté la chronique. Et même si les Irlandais ont promis tous les jours que l'incident est clos, que de l'eau a coulé sous les ponts en plus de six ans, ils ne se priveront pas de prendre une revanche parfaite en éliminant la France de son Euro.

Les supporters Irlandais n'ont cessé de le répéter sur Twitter : la vengeance c'est comme la bière, plus elle est fraiche et meilleure elle est. Et quand on sait combien les Irlandais sont spécialistes en matière de houblon, on peut craindre le pire concernant leur soif de vengance.

Les Bleus sont donc prévenus : avant de croiser le fer avec le voisin anglais , le tenant du titre espagnol ou encore le champion du monde allemand, il leur faudra déjà écarter les Irlandais. Tout un programme.

Pour tout savoir sur l'Euro 2016 et sur l'équipe de France, retrouvez nos pages spéciales dans "Presse Océan" de ce dimanche 26 juin.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.