Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Euro 2016 Le billet de notre envoyé spécial : Jour 16 – Le frisson de l’inconnu

0 25.06.2016 17:09
Euro 2016. Le billet de notre envoyé spécial : Jour 16 – Le frisson de l’inconnu.

Euro 2016. Le billet de notre envoyé spécial : Jour 16 – Le frisson de l’inconnu.

Photo Marie Delage

Vendredi 24 juin, veille des huitièmes de finale. Les phases finales offrent rarement des certitudes absolues, mais celle-là paraît encore un peu plus ouverte que les autres.

Qui va gagner l’Euro, ou au moins se retrouver en finale ? Difficile à prédire. C’est tout le sel des deux semaines qui nous séparent du verdict de cet Euro.

Un Euro commencé avec des pensées inquiètes, extra-footballistiques, et qui peu à peu dévoile son intérêt. Le niveau de jeu n’est pas renversant, car aucune équipe n’a écrasé tout ce qui se présentait sur son passage, mais le suspense oui. On ne sait pas.

Suisse-Pologne ? Croatie-Portugal ? Galles-Irlande du Nord ? Tout semble possible, sous l’électricité des matchs à quitte ou double. L’Euro 2016 a mis du temps à se lancer, mais les ultimes matchs de poule, en début de semaine, ne laissent plus de place au doute : chacun veut se faire un place au soleil. Et chacun peut, sinon aller au bout, au moins rêver d’aller plus loin.

Les 8e sont pour samedi, et en ce vendredi soir, dans le ciel lyonnais sous lequel les Français viennent d’atterrir, tournés vers l’Eire, les éclairs s’enchaînent et l’orage tonne. Pour donner le ton.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.