Recevez gratuitement la lettre d'information générale de Presse Océan.
Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.

Je m'inscris !

Euro 2016 Le billet de notre envoyé spécial : Jour 23 – Eine shöne storia

0 02.07.2016 17:20
Euro 2016. Le billet de notre envoyé spécial : Jour 23 – Eine shöne storia

Euro 2016. Le billet de notre envoyé spécial : Jour 23 – Eine shöne storia

Italie-Allemagne. Nous y sommes. L’Islande, le Pays de Galles, les Irlandais du nord ou du sud pintés d’allégresse qui chantent leur bonheur, c’est super, mais on va peut-être laisser tout ce beau monde de côté pour un soir. Italie-Allemagne, c’est un match sous le regard de l’histoire.

C’est le bras en écharpe de Beckenbauer malgré la défaite 4-3, au bout d’une prolongation mythique, en 70. C’est aussi la finale de 82, et autant être clair, la défaite allemande qui a fait le plus plaisir en France. C’est bien sûr la demi-finale de 2006, le rêve allemand à domicile encore brisé par des Italiens. En phase finale, les Allemands n’ont jamais trouvé la solution contre l’Italie.

« A la fin, ce sont les Allemands qui gagnent », disait Gary Lineker ; sauf contre les Transalpins. Italie-Allemagne, c’est plus qu’un match, c’est une rivalité, un classique, une opposition de styles et de tempéraments.

C’est un quart de finale qui sonne comme une finale. C’est le match du soir qui fait envie dès le lever, n’en déplaise à Portugal-Pologne. C’est le football. Vivement ce soir, France-Islande patientera bien un jour.

 

Connexion utilisateur
Vous pouvez vous connecter avec votre compte facebook.
Vous pouvez vous connecter soit avec votre nom d'utilisateur assigné, soit avec votre adresse e-mail.
Le champ mot de passe est sensible à la casse.
inscription à la lettre d'information générale
logo Presse Océan

Vous avez aimé cet article ?

Recevez gratuitement la newsletter Presse Océan.

Chaque matin, l'essentiel de l'actu est déjà dans votre boîte mail.